Version bêta! On veut vos commentaires : beta@caligram.com

Concilier philosophie classique et biologique. Kant et la biologie évolutive contemporaine

Gratuit
jeudi 26 mars 2020
12 h 45 à 13 h 45
UQAM - Pavillon Paul-Gérin-Lajoie (N)
N-8510
1205, rue Saint-Denis
Montréal (QC)
Carte du lieu

RÉSUMÉ

Dans la Critique du Jugement, le philosophe Emmanuel Kant a affirmé que les organismes sont dotés d’un ensemble de caractéristiques que nous pourrions résumer par les termes « autoproduction » et « autoréparation », termes qui expliqueraient leur fonctionnement autonome et leur différence principale avec les machines. A la différence des organismes, celles-ci sont en effet fabriquées et constamment régulées par un constructeur externe. Kant, ainsi qu’une partie du soi-disant kantisme, explique aussi que, pour se développer, un organisme a besoin d’une interaction constante avec son milieu extérieur. Dans le cadre de ce séminaire-midi, nous essayerons de montrer que, dans la biologie évolutive contemporaine, un programme de recherche qui prend le nom d’« organisational approach » s’inspire aussi de Kant pour affirmer que l’évolution des organismes se produit grâce au comportement actif de ceux-ci dans un contexte vital. Cette interprétation se distingue des modèles théoriques du courant biologique évolutionniste qui prédominait au 20e siècle, soit la théorie synthétique de l’évolution. Nous montrerons ainsi que l’« organisational approach » considère les organismes comme des ensembles de parties mises en forme passivement, à la manière des machines, par la sélection naturelle.

CONFÉRENCIER

Emiliano Sfara est chercheur invité au CIRST et stagiaire postdoctoral à l’UQAM avec Vincent Guillin. De juillet à décembre 2019, il a été chercheur invité à l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques (IHPST) de Paris.Son parcours académique et scientifique a commencé à l’Université de Calabre en Italie. Il a ensuite obtenu un doctorat à l’Université Paul Valéry Montpellier 3. Par la suite, il a effectué un postdoctorat à l’Université de Sao Paulo au Brésil (USP-FAPESP), à laquelle il est à présent rattaché.Parmi ses domaines de recherche se trouvent la philosophie de la biologie et des sciences ainsi que l’esthétique. Durant son séjour au CIRST, il travaillera sur l’influence de Kant sur l’École française de l’activité et aussi sur les concepts de « Agency » et de « Closure » en philosophie de la biologie.

DÉTAILS

Date : 26 mars 2020

Lieu : Université du Québec à Montréal, pavillon Paul-Gérin-Lajoie, salle N-8510

Gratuit et ouvert à tou.te.s

Caligram Pro

Diffusez facilement et efficacement les événements de votre organisation.

En savoir pluschevronRightCreated with Sketch.